Musique

Amel Bent : comment Mariah Carey a changé sa vie (Vidéo)

27 septembre 2018 à 15h50 Par Aurélie Amcn
Crédit photo : Universal Music France

La carrière d’Amel Bent aurait pu prendre un tout autre tournant. Mais heureusement, Mariah Carey était là… Elle nous raconte tout.
Depuis sa participation à l’émission Nouvelle Star en 2004, Amel Bent s’illustre dans la variété française. Si on connaît tous la puissance de sa voix et l’étendue de son talent, le chanteuse de 33 ans aurait pu percer dans un tout autre style musical : la Dance. Oui, aussi surprenant que cela puisse paraître, Amel Bent était une grande adepte des musiques électroniques. Mais ça, c’était avant de croiser la route, ou plutôt d’entendre la voix de Mariah Carey. Dans une interview accordée à TF1 pour l’émission The Voice Kids (dans laquelle elle intègre le fauteuil rouge de coach pour la toute première fois), l’interprète de Ma Philosophie revient sur son enfance à La Courneuve, en région parisienne. 

UNE RÉVÉLATION POUR AMEL BENT

Dans la vidéo ci-dessous, Amel Bent raconte : « J’aurais pu avoir un destin complètement différent. C’est-à-dire que moi, j’aimais la Dance, mais un truc de fou. J’ai encore tous mes Cds de Dance. J’étais Dance, Dance, Dance à 1 milliard pour-cent. Et un jour, je suis tombée sur un disque de Mariah Carey. J’étais vraiment toute petite, c’était son premier album ou son deuxième, peut-être. Et ça a été la révélation, à 5-6 ans. J’écoutais déjà du Aznavour depuis toute petite (….). On a zappé la Dance, on a pris Aznavour et Mariah Carey, puis ça donne moi ! ». Un mélange qui fonctionne plutôt bien, aujourd'hui. 

AMEL BENT, UNE KID « RELOU ET HYPERACTIVE »

Amel Bent évoque également l’enfant dissipée qu’elle était. « Moi, j’étais une kid relou, une kid hyperactive. Ma mère me dit, les maîtres et maîtresses lui disaient : ‘’mais votre fille, elle est intelligente, c’est vrai, elle travaille bien (…), mais on a envie de l’étrangler et de la jeter par la fenêtre. Elle ne se tait jamais’’. J’étais une kid qui aimait déjà beaucoup la vie et qui vivait dans l’urgence », se souvient-elle, avant de nous décrire son look de l’époque : « J’étais sûrement bien coiffée, parce que je suis fille de coiffeuse, donc j’imagine qu’elle m’a respectée depuis le départ (…). Je pense que j’étais une enfant soignée parce que j’ai une maman très coquette ». Amel Bent pourra nous donner une leçon de style dès le 12 octobre à partir de 21 heures sur TF1. En attendant, on la retrouve aux côtés d’Alonzo sur le titre Rien.