Angers veut "profiter" des Jeux Olympiques de 2024 à Paris

02 août 2017
Par Benoit Billot
Paris se rapproche de plus en plus de l’obtention des Jeux Olympiques de 2024, une candidature qui intéresse la ville d’Angers.

La décision du Comité National Olympique sur l’obtention des Jeux Olympiques de 2024, se rapproche à grands pas. Depuis peu, c’est Paris qui tient la corde. La capitale française est devenue la seule ville en lice pour obtenir les JO 2024. Los Angeles, qui était en concurrence avec Paris, a décidé de retirer sa candidature pour se concentrer sur les Jeux Olympiques de 2028. Et cette décision intéresse bien d’autres villes françaises, notamment celle d’Angers.

Une ville d’acclimatation

Alors que la décision du CIO ne sera connue que le 13 septembre prochain, Angers s’est positionné pour devenir une ville étape, à côté de Paris. L’adjointe au sport à Angers, Roselyne Bienvenu, souhaite accueillir les équipes nationales en immersion afin qu’ils puissent s’acclimater avec les coutumes françaises. Pour cela, il faudra les recevoir durant les années qui précéderont les Jeux Olympiques. Angers a pour but de se reposer sur le DécaNation, une compétition qui réunit les athlètes de dix pays (Etats-Unis, Japon, Chine, Ukraine, France, Russie, Italie…) et qui existe depuis 2005. Il s’agit des meilleurs dans leur discipline.

Réceptionner les équipes équestres

La ville d’Angers ne s’est pas arrêtée en si bon chemin. Afin de mettre toutes ses chances de son côté, les Angevins et Christian Gillet, Président du Conseil Départemental de Maine-et-Loire, souhaitent recevoir les épreuves équestres des JO. Elles iraient sur le site départemental de l’Isle Briand, Haras national du Lion d'Angers. Une candidature avait été envoyée à Denis Masseglia, Président du Comité National Olympique du Sport Français en 2015.