Camila Cabello victime d'un " hater " en plein concert (Vidéo)

Camila Cabello
20 mars 2018
Par Aurélie Amcn
En plein concert, Camila Cabello a été bousculée par "un "hater". Les images font aujourd’hui le tour de la toile et choquent de nombreux internautes.

Camila Cabello n’a pas que des admirateurs. L’ancienne chanteuse du groupe Fifth Harmony squatte actuellement le sommet des charts avec ses tubes Never Be The Same et Havana, tous deux issus de son premier album solo. La jeune femme enchaîne aussi les apparitions télévisées, comme sur la scène des iHeart Music Awards où elle s’est transformée en Madonna. De plus, elle entamera très prochainement sa toute première tournée mondiale, avec une date prévue à Paris au mois de juin prochain. 

Mais avant de parcourir le monde avec ses musiciens, elle s’est rendue au célèbre festival Lollapalooza 2018 qui se tenait ce week-end au Chili. Camila Cabello y était d’ailleurs très attendue. Alors, elle n’a pas fait les choses à moitié et a proposé un vrai spectacle aux festivaliers en y interprétant quelques-uns de ses titres dont le tube Bad Things, son duo avec Machine Gun Kelly. Si les premières minutes de sa prestation se déroulent sans aucun incident, à quelques secondes de la fin de sa chanson, Camila Cabello se fait surprendre par une silhouette sortie de nul part. Une jeune femme s’approche en effet d’elle, s’arrête et la bouscule avant de prendre la fuite. Surprise, voire même outrée, Camila Cabello s’interrompt quelques secondes pour se rendre compte de ce qui vient de se produire. 

La star se tourne ensuite face à son public et lève les bras comme pour exprimer son incompréhension. Puis, en vraie professionnelle, elle reprend rapidement sa prestation, comme si de rien n’était. Mais sur les réseaux sociaux, les internautes se posent de nombreuses questions : Qui était cette personne ? D’où vient-elle ? Où était la sécurité ? Que faisait-elle dans les coulisses ? Des questions toujours sans réponses. D’autres fans ne manquent pas non plus de soutenir leur idole en imaginant déjà un scénario punitif pour cette mystérieuse « hater »...