Deux Français sur trois ont froid chez eux

Pixabay
13 novembre 2017
Par Benoit Billot
D’après une étude IFOP pour QuelleEnergie.fr, deux Français sur trois ont déclaré avoir froid chez eux en cette période où le temps s’est rafraichit.

Une vague de froid est revenue récemment sur la France. Normal me direz-vous puisque nous sommes en plein mois de novembre et d’ici quelques temps, nous serons en hiver. Une étude de l’Institut Français d’Opinion Publique (IFOP) pour le site QuelleEnergie.fr a été réalisée sur le nombre de Français ayant froid chez eux malgré le chauffage allumé. Résultat des courses : deux Français sur trois seraient touchés par une sensation de froid. On comptabiliserait 46% de personnes ayant froid parfois chez elles malgré l’utilisation du chauffage, 15% souvent, 5% systématiquement alors que 34% ont déclaré n'avoir aucun problème.

Quelle(s) raison(s) ?

La principale raison se base sur les économies en terme de chauffage. Aujourd’hui, les factures liées au chauffage sont particulièrement coûteuses et certains Français ont du mal à les régler. 2,6 millions de Français seraient confrontés à ce problème comme le prétend l’Observatoire National de la Précarité Energétique (ONPE). Pour se réchauffer, les Français n’hésitent pas à ajouter une couche supplémentaire de vêtements, baisser la température habituelle à l’intérieur du logement, voir renoncer à chauffer certaines pièces. Alors que faire ? D’après le site QuelleEnergie.fr, "les travaux d’économies d’énergie sont une priorité et doivent être mis en avant, il s’agirait d’une réelle solution de réduction de la facture d’énergie’’.

La vétusté des logements

Tous les logements ne sont pas bien isolés contre le froid et le Commissariat général au développement pointe du doigt 60% des logements construits avant 1975. Récemment, Julien Denormandie, secrétaire d’état à la cohésion des territoires réagissait chez nos confrères de BFM TV en affirmant qu’un Français sur cinq reconnaissait avoir froid l’hiver. Un constat qu’observait déjà la Fondation Abbé Pierre par le passé. Cette dernière avait affirmé que le nombre de personnes ayant eu froid chez elles entre 1996 et 2013, avait augmenté de 25%.