Elephant Haven : des éléphants débarquent dans le Limousin !

22 août 2017
Par Lucie Claussin
C’est officiel, trois pachydermes vont bientôt prendre leurs quartiers en Haute-Vienne !

Bonne nouvelle pour le sanctuaire des éléphants, à Saint-Nicolas-Courbefy près de Bussière-Galant dans le Limousin. Les propriétaires ont enfin reçu l’autorisation de la préfecture pour accueillir leurs premiers pensionnaires. Après des années passées à remplir des dossiers, c’est officiel… trois éléphantes devraient arriver très prochainement en Haute-Vienne.

 Le site accueillera des éléphants de cirque, pour leur faire passer une retraite paisible. La première éléphante arrivera courant 2018. Ce projet très ambitieux, est une première en Europe. Il a été pensé par un couple de Belges, Sofie Goetghebeur et Tony Verhulst, anciens soigneurs dans un zoo à Anvers.

Soigneurs, professionnels et bénévoles, nombreux sont ceux qui mettent la main à la « patte » :

De nombreuses personnes, curieuses ou simplement passionnées par les animaux participent au projet.

Les soigneurs du Zoo Parc de Beauval dans le Loir-et-Cher ainsi que ceux du Zoo de la Flèche dans la Sarthe sont venus prêter main forte et ont apporté un grand soutien matériel au sanctuaire des éléphants. Les joueurs de rugby de l’USAL sont aussi venus aider à la mise en place du projet et des installations avec pour seuls mots d’ordre : entraide et cohésion !

Structures et visiteurs …

L’heure est encore à l’aménagement et « Elephant Haven » prend forme peu à peu. Quelques poteaux doivent encore être montés autour de l’enclos de quatre hectares qui accueillera le premier éléphant. Il faut au moins deux hectares par éléphant pour que l’animal se sente bien. A savoir que le site fait au total 29 hectares et comportera même des points d’eau hangars chauffés. Les propriétaires ont d’ailleurs reçu une aide précieuse d’un particulier qui leur a offert une pelleteuse pour installer ces poteaux ! Concernant les visites, elles seront aussi bientôt possibles puisqu’une plateforme et une passerelle seront installées prochainement, pour permettre aux curieux de s’approcher en toute sécurité des animaux.