Limoges : ils sauvent leur mère des coups de leur père

Pixabay
13 novembre 2017
Par Benoit Billot
Ce week-end à Limoges, deux adolescents de 13 et 15 ans ont sauvé leur mère des coups assénés par leur propre père. Ce dernier a été présenté au parquet.

Ce cas de violence conjugale aurait pu mal tourner dans la nuit du vendredi 10 au samedi 11 novembre dernier. En pleine nuit, dans une maison de famille, les enfants âgés de 15 et 13 ans ont été réveillés par des bruits dans le salon. Le plus âgé des deux adolescents a vu son père battre sa mère. La scène est effroyable, plusieurs meubles sont au sol, plusieurs objets ont été brisés dans la colère du paternel.

Le père maîtrisé par le fils

Il aura fallu beaucoup de sang froid. Durant l’acte particulièrement délicat, le jeune garçon a réussi à maîtriser son père alors que la jeune fille a réussi à faire fuir sa mère. La police est intervenue rapidement sur les lieux et a interpellé l’homme d’une quarantaine d’années. Il a été présenté au parquet et risque l’interdiction de s’approcher de sa famille et de son domicile.

Un site contre les violences faites aux femmes

Récemment, un site internet a été crée pour interpeller sur les violences faites aux femmes : 1femmesur2.fr. On peut lire sur l’interface : "En France, 1 femmes sur 2 a déjà subi des violences sexuelles. Lancé le 5 novembre, l’appel de 100 personnalités pour un plan d’urgence a été signé par plus de 120 000 personnes, mais n’a toujours pas reçu de réponse d’Emmanuel Macron’’. Un compteur tourne et comptabilise en moyenne depuis le début de l'année, le nombre de femmes tuées par leur conjoint ou ex-conjoint, mais aussi le nombre de femmes violées et agressées sexuellement en France. Il s’adresse directement au Président de la République.

+30% en octobre d’agressions sexuelles

La gendarmerie a fait un bilan très alarmant pour le mois d’octobre. Près de 360 plaintes supplémentaires ont été recensées concernant ce mois pour des violences sexuelles. Si l’on compare à l’année passée, c’est +30% d’agressions sexuelles. Un chiffre qui inquiète davantage les autorités malgré les nombreux témoignages et les affaires qui éclatent au grand jour comme l’affaire Harvey Weinstein.