Loiret : la fillette est-elle vraiment morte après une chute dans les escaliers ?

Pixabay
17 mai 2018
Par Benoit Hanrot
Fin avril, une petite fille trouvait la mort dans sa maison de Ladon après une chute dans les escaliers. Les parents avaient affirmé à la justice l’avoir mise au lit pour qu’elle se repose après avoir découvert une simple bosse sur son front. L’enfant était finalement décédée quelques heures plus tard. Mais l’histoire pourrait bien être différente.

Rappelez-vous, dans la nuit du 27 au 28 avril dans le Loiret, on vous annonçait le décès d’une fillette de 5 ans après une chute dans les escaliers de sa maison à Ladon. A l’époque, ses parents avaient affirmé qu’il s’agissait d’une chute accidentelle, en raison de jouets qui trainaient dans les escaliers.

Rebondissement dans l’affaire : ils viennent d’être placés en garde à vue après des soupçons de violences ayant entraîné sa mort. D’après nos confrères, la République du Centre, il semblerait que des auditions menées dans l’entourage du couple, ont fait basculer l’enquête.